le peintre pèlerin


(...) ...le parcours pictural de Gilbert Mazliah est une véritable aventure, pleine de rebondissements et de surprises. C’est aussi un voyage initiatique, une quête spirituelle nourrie par une expérience personnelle extrêmement riche, un voyage d’exploration à travers et au moyen de la peinture, mais un itinéraire défini et codé par toute une série de symboles, tout un système de signes qui appartiennent à sa propre mythologie. Ce voyage, comme on pourra s’en rendre compte dans la rapide évocation qui suit, est d’autant plus passionnant qu’il est en quelque sorte exemplaire. Gilbert ne se perd pas pour autant dans un ésotérisme élitiste.

Son langage symbolique est universel et ses références renvoient aux archétypes qui sommeillent dans l’inconscient de chacun de nous. (...)

Lire ce texte en entier


Extrait d'un texte écrit à l'occasion de l'exposition et de la publication
«Sanpai un pèlerinage pictural» par Jean-Michel Gard, directeur du Manoir de la Ville de Martigny / 2001